• Laine Rebelle

Présentation de nos races et élevages

Des races rustiques et adaptées à l'élevage en plein air


Les races principales de notre région - et qui constituent 85 % de la laine récoltée cette saison - sont la Préalpes du Sud et la Mourérous.



Mourérous : Originaire pour certains d'Afrique du Nord ou des Alpes maritimes pour d'autres, c'est une race adaptée aux milieux secs et froids, avec une bonne aptitude à la marche pour l'alpage et le pâturage sur des parcours.

La Mourérous a une bonne couverture lainière. Les mèches sont courtes à moyennement longues. La finesse est moyenne à fine (entre 25 et 30 microns). Elle possède une douceur moyenne et un caractère gonflant très intéressant.













Préalpes du sud : Originaire des contreforts alpins du Sud, c'est une brebis idéale pour les parcours de garrigues et de maquis méditerranéens. Sa rusticité lui permet de monter en alpage sans problèmes.


La Préalpes du sud, dite « Préalpes », est une brebis peu à moyennement lainée. Les mèches sont courtes, quelques jarres (fibres grosses et cassantes, éliminées au tri) sont présents. La finesse est moyenne à fine (entre 25 et 30 microns). Comme la Mouréous, avec laquelle est se mélange très bien, elle possède une douceur moyenne et un caractère gonflant.










Nous avons également récolté un peu de laine de Clun Forest et de Mérinos d'Arles



Clun Forest : Originaire du sud-ouest du Royaume uni près du Pays de Galles sur les collines qui surplombent la rivière Clun. Race rustique adaptée à l’élevage en plein air ou semi plein air qui nécessite peu d’intrants, les agneaux peuvent être finis à l’herbe uniquement. Elles sont bien adaptées à l’agnelage en plein air, agnellent très facilement. Les agneaux sont vifs, se lèvent et boivent très rapidement.


La laine est de grande qualité. Elle très prisée par les fileurs et les tisseurs. Les toisons en suint font en moyenne 3 kg, les toisons sont très blanches et ne comportent ni jarres ni fibres colorées. La toison est fine (environ 25 microns), de longueur moyenne, les mèches présentent beaucoup de crimp (ondulation naturelle de la fibre). Les fibres fixent très bien les couleurs.





Mérinos d'Arles : Race croisée entre la Mérinos d'Espagne et des races locales à laine fine du pays d'Arles. C'est une très bonne marcheuse, dotée d’une grande rusticité et capable de valoriser tous types de fourrages de quantité variable dans le temps, c'est la brebis d’élection des transhumants.